Rêves éveillés & vous

Théâtre Physique

Travail en cours

Durant une heure, quatre interprètes réalisent une esquisse du monde de demain. Mais le dessin doit être complété ! Bataille de communicants, trafics d’influences, nourritures et consommations exagérées, énergies oubliées : l’idée n’est pas de provoquer une rupture violente avec un style de vie tellement ancré que l’on oublie qu’il n’a que quelques années…Changer la caméra d’angle et s’apercevoir que la simplicité est bien plus riche, que la réussite s’associe à notre capacité à aimer, que notre planète se régénère parce que la nature fait bien les choses.
Qu’il y a tant à apprendre encore d’elle, que nous devons l’appréhender ensemble, comme un partenaire privilégié. Hommes et femmes, à égalité.

Avec le soutien d’Artonik, le soutien du Merlan Scène Nationale de Marseille dans le cadre d’une mise à disposition du studio, remerciements
au Théâtre de la Joliette Lenche-Minoterie, Théâtre Toursky et au Volatil Toulon.

Note d’intention

Il y a peu, je n’avais pas encore eu cette chance…mais peut-être que vous, si.
Cette pièce est inspirée des plus belles histoires que l’on m’a racontées sur lui. Alors j’ai voulu le trouver, Alors j’ai souhaité créer une sorte de mode d’emploi qui nous permettrait à tous de le trouver. Si, bien entendu, il existe. Problématique incroyablement universelle et tellement vaste que le sujet est inépuisable : l’amour inconditionnel existe-t-il ? La question est bien moins sucrée qu’il n’y paraît et pour y répondre, on fait appel aux sciences sociales, à l’histoire des religions, aux plus grands auteurs… à notre instinct. Mais si Khalil Gibran prophétise un mensonge, si Dario Fo invente la coupure de l’oubli, et si Shakespeare, le maître, nous raconte des histoires, il fallait que je sache ! Comment peut-on rapporter des choses aussi belles, si elles n’existent pas ? J’ai réalisé une véritable croisade, rassemblé toutes les histoires, épuisé mes proches, les connaissances, discuté avec des sociologues, un psychiatre, des coaches, une sexologue, jusqu’à questionner un présentateur vedette de la télé
canadienne auteur d’un livre sur «comment trouver l’âme soeur »…
Et parce que cela approche le divin, il fallait que je joue avec ce qu’on ne peut pas toucher. Puis mon fils est né. Et au-delà de l’épreuve physique et psychique que cela représente de devenir maman, cela a fait émerger, je l’espère, une meilleure version de moi-même : celle qui souhaite que nos enfants grandissent dans des conditions merveilleuses, connaissant la beauté du vivant, découvrant l’importance de l’amitié, la fragilité de l’amour. Ignorer que cette transmission ne se fera pas dans les meilleures conditions relève désormais de la folie. Comment accompagner ? Quelles pistes donner ? Et pourquoi pas : comment toucher pour qu’à leurs tours enfants, adolescents et jeunes adultes puissent mettre les plus âgés face à leurs responsabilités. Tout reste à faire. « Nous sommes de la matière dont sont faits nos rêves. » Et si parfois, je peux le sentir, j’ai simplement voulu que pendant quelques minutes, le temps d’une pièce, vous le sentiez avec moi. Fanny Alfonsi.