COLOMBA – HISTOIRES CORSES

Danse – Théâtre – Chant lyrique  & Chants polyphoniques corses

Année de création 2016

Inspiré du roman de Prosper Mérimée, avec l’ensemble de chants polyphoniques corse Tempvs Fvgit…

« Pour faire ta vendetta, sois-en sûr, il te suffira d’elle. » Prosper Mérimée

Flyer rectoOctobre 1819. Waterloo marque la fin de l’époque Napoléonienne et certains soldats, compatriotes de l’Empereur Corse, ont été mis en demi-solde par l’Etat. Natif de Pietranera en Haute-Corse, Orso Della Rabbia a fait ses classes en Italie et a combattu au côté de Napoléon. Le Corse profite de sa demi-solde pour retourner sur l’île de son enfance, vendre ses maisons et marier sa petite soeur, Colomba, restée au village. Bouleversée par la mort de son père, Colomba porte le deuil de ce drame qu’elle considère impuni : la jeune femme est convaincue que les ennemis de la famille, les Barricini, ont profité de l’absence d’Orso pour assassiner son Père. Orso rentre au pays et Colomba qui a su son retour l’attend donc avec impatience. Comme le veut la tradition en Corse, c’est au chef de famille de mener une vendetta et de rendre le sang pour le sang.

 L’œuvre qui ouvrit les portes de l’Académie Française à Prosper Mérimée est racontée ici par cinq personnages. 

La pièce aborde la question des loyautés familiales.

 Note d’intention

«L’île de Cyrnos est connue des Romains sous le nom de Corsica. La vie y est
partout misérable, la terre n’est que rocs, la plus grande partie du pays totalement impénétrable. Aussi les bandits qui occupent ces montagnes et vivent de rapines sont ils plus sauvages que des bêtes fauves.
Parfois les généraux romains y font des incursions, et après les avoir vaincus ramènent de très nombreux esclaves, et Rome voit alors avec stupéfaction à quel point ils tiennent du fauve. En effet, ils se laissent mourir par dégoût de la vie, ou excèdent à tel point leur propriétaire par leur apathie et leur insensibilité qu’ils lui font regretter son achat, si peu qu’il ait dépensé. » Strabon, Géographe et Historien 58-25 avant J-C.

La Corse… Aimez-la, détestez-la mais surtout ne l’ignorez pas ! Corses de Corse, corses en Corse, corses par filiation, corses d’adoption, corses hors de la région de Corse, amoureux de la Corse, détracteurs de la Corse, détracteurs des corses» Colomba, vous la connaissez tous, de nom en tout cas, mais connaissez-vous son histoire ?
Je me suis appuyée sur la narration de Mérimée en y ajoutant quelques sonorités particulières. J’ai souhaité partager l’endroit de mon enfance, j’ai désiré que ceux qui entendent ces quelques mots respirent le même air que nous autres au village. Et en toute sincérité : j’ai voulu la reprendre, enlever ses clichés mais en gardant nos histoires, celles qui font de notre région Kalliste, la plus belle.
Fanny Alfonsi.

Auteure, metteuse en scène et chorégraphe : Fanny Alfonsi

Distributions : Jean-Baptiste Alfonsi, Josselin Girard, Martin Guillaud, Alexandre Josse, Yaëlle Lucas, Fanny Spinetta / Fanny Alfonsi, Sophie Arama, Adeline Mauchand, Anthony Ravion/ Anais Bainier.

Tempvs Fvgit : Patrick Vignoli, Eric Natali, Sébastien Bonetti, Hervé Muglioni, Gérard Rossi.

Compositions musicales : Fanny Alfonsi et Tempvs Fvgit

Création lumières : François Martineau